INTEGRATION DANS LA SOCIETE DE PERSONNES VIVANT AVEC HANDICAP AU BENIN


RESUME DU RAPPORT

 

INTEGRATION DANS LA SOCIETE DE PERSONNES VIVANT AVEC HANDICAP AU BENIN

Réalisée par : OUOROU BARE Abdel Rahman, Juriste, Consultant en droit des affaires et droits de l’homme

C’est pour appuyer cette dynamique que l’ABDC a commandité la présente étude «Intégration dans la société de personnes vivant avec handicaps» qui est partie intégrante de son projet «Analyses prospectives des situations Sociale, Economique et Politique au Bénin », financé par l’Open Society Initiative for West Africa (OSIWA).

Les personnes handicapées vivent le martyr en raison des préjugés que la communauté confectionne sur elles. Cette situation et bien d’autres notamment les obstacles physiques et comportementaux empêche la personne handicapée de jouir convenablement de ses droits de l’homme. Le Bénin est partie à de nombreux de textes juridiques internationaux mais rares sont ces textes qui sont mis en œuvre.

Dans son évolution, le handicap est à sa phase quatre à savoir le handicap vu sous le modèle basé sur les droits de l’homme. Ce modèle précise qu’il revient à la société de se conformer et de s’adapter à la condition de la personne handicapée. Il revient à la société de lever les barrières qui empêchent la personne handicapée de participer à la société. Plusieurs notions ont été reprécisées dans leur sens accepté par la communauté internationale. Dans cette veine il faut retenir que la CDPH n’a pas défini le handicap. Il s’est contenté de le décrire en raison du caractère évolutif du handicap, CDPH en son article 1 qui dispose : « Par personnes handicapées on entend des personnes qui présentent des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables dont l’interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à leur pleine et effective participation à la société sur la base de l’égalité avec les autres ». Les textes juridiques internationaux ratifiés par le Bénin notamment la CDPH marquent une profonde avancée dans la protection des droits des personnes handicapées. Mais le cadre légal interne béninois est très pauvre en matière de protection et de promotion des droits des personnes handicapées. Il faut rappeler qu’un projet de lois relatif à cela est actuellement à l’assemblée pour son adoption.

Malgré un cadre légal international favorable, malgré la création d’institutions de  prise en charge des personnes handicapées par les pouvoirs publics, les personnes handicapées restent toujours insuffisamment intégrées voies incluses dans la société béninoise. Cela appelle de la part des pouvoirs publics une véritable volonté politique pour cesser de faire des personnes handicapées des citoyens de seconde zone.

Somme toute, la situation des personnes handicapées au Bénin n’est pas si reluisante. Malgré la ratification de nombreux textes relatifs aux droits des personnes handicapées, du chemin reste à faire en raison du fait que le Bénin ne dispose pas encore d’une loi spécifique qui devrait permettre d’internaliser tous ces instruments juridiques ratifiés.

Le ministère en charge des personnes handicapées devrait voir augmenter son budget et l’Etat accompagner les associations des personnes handicapées et les associer à question les concernant.

rapport-de-létude-sur-letude-la-participation-sociale-des-personnes-handicapées.pdf

 

Galerie de Photos



Previous Image
Next Image

info heading

info content